January 08, 2006

ACCUEIL ARCHIVES MAIL GRATUIT NEWSLETTER MOT DES BABINAUTES FAIRE LA PUBLICITE NOS CONTACTS
Copyright 2004©LeConservateur.net All rights reserved. Privacy policy

 

LeConservateur.net
“ LA PAIX, CE N'EST PAS UN VAIN MOT MAIS UN COMPORTEMENT ”
IDEOLOGIE
 
LIVRE
SHENKA
 
TELEVISION
SUIVEZ MON EMISSION
VISITEZ LE SITE DE VOA
SUIVEZ LES EMISSIONS DE LINORD RACHEL MOUDOU
 
PUBLICITE
Le Duo
MISTER AFRICAA&
DOGAUX-KOUASSI
Présentent
Micro ouvert exclusive sur Afrikmedia.com
DEBAT SUR LA POLITIQUE AFRICAINE
Cliquer sur la radio pour écouter nos émissions
Cliquer sur la radio
Pour participer appelez
Le Numero
712-432-3900

code d'accès

2136318
suivi de la touche #
 

Les Bonnes affaires
VENDRE OU ACHETER
Tel: 240-351-6471
 
 
 
 
 
 
Oprah Winfrey: la cible dans une affaire d'extorsion
Un homme d'Atlanta a été accusé d'avoir tenté d'extorquer 1,5 million $ à l'animatrice Oprah Winfrey. Des appels téléphoniques qui ont été enregistrés démontrent que l'homme, qui discutait alors avec un employé de Winfrey, affirmait qu'il voulait mettre la star dans l'embarras, selon des documents légaux et des reportages parus samedis dans les médias.

Keifer Bonvillain a été accusé dans une cour fédérale d'avoir tenté d'extorquer de l'argent à Winfrey en la menaçant de nuire à sa réputation, selon des documents légaux. Une plainte criminelle portée à la U.S. District Court de Chicago n'identifie pas Winfrey mais se réfère plutôt à la «Personne A», un personnage public qui est propriétaire d'une compagnie basée dans la Ville des vents. Les journaux Chicago Sun-Times et Chicago Tribune ont toutefois identifié cette personne comme étant Oprah Winfrey, citant des sources proches de l'enquête. Ni Winfrey, qui se trouvait en Afrique du Sud pour l'ouverture officielle d'une école de 40 millions $ qu'elle a financée avec ses propres avoirs, ni son attaché de presse n'ont pu être rejoints par l'agence de presse Reuters afin de recueillir leurs commentaires en lien avec cette affaire.
Selon la plainte portée le 14 décembre, Bonvillain a écrit pour la première fois à sa cible en octobre. Il affirmait alors qu'un employé disait des choses terribles au sujet de cette dernière. Un autre employé de la «Personne A» a ensuite contacté Bonvillain, qui au départ, disait vouloir faire de la recherche en vue de l'écriture d'un livre. Bonvillain a ensuite dit qu'il pourrait vendre des enregistrements des propos tenus par l'individu qui en avait supposément contre la star aux journaux à potins. Il a alors offert de vendre ceux-ci à un membre de l'entourage de la «Personne A», selon la plainte.

Bonvillain a ensuite contacté de nouveau l'entourage de cette personne (Oprah) à quelques reprises. L'affaire fut placée entre les mains du FBI, qui a écouté ses appels.

Dans le but de coincer le maître-chanteur, un représentant de la «Personne A» a accepté de verser 1,5 million $ pour les enregistrements. Bonvillain devait remettre ceux-ci le 15 décembre, jour de son arrestation, dans le stationnement d'un hôtel d'Atlanta en échange du paiement.

L'homme fut arrêté à Atlanta le 15 décembre et relâché grâce à une caution de 20,000$. Il doit se présenter lundi (aujourd'hui) en cour à Chicago. Bonvillain et son avocat n'ont pu être contactés pour Reuters en vue d'obtenir leurs commentaires.
 
L'animatrice Oprah Winfrey inaugure une école pour filles
L'animatrice de télévision américaine Oprah Winfrey a inauguré mardi près de Johannesburg une école en faveur de jeunes Sud-Africaines pauvres.
Cette école fait suite à une promesse que l'animatrice avait faite à l'ancien président Nelson Mandela il y a six ans. "Cette école va offrir des opportunités à certaines de nos jeunes qui n'auraient jamais pu y penser sans Oprah", a déclaré le héros de la lutte anti-apartheid dans un message lu durant la cérémonie d'ouverture. "La clé pour l'avenir de n'importe quel pays est d'éduquer sa jeunesse. Oprah n'est pas seulement en train d'investir dans une poignée de jeunes individus, mais dans l'avenir de notre pays", a-t-il ajouté. L'animatrice avait les larmes aux yeux en coupant le ruban de l'"Oprah Winfrey Leadership Academy for Girls" à Henley-on-Klip, au sud de Johannesburg. De nombreuses personnalités comme l'acteur Sidney Poitier, la chanteuse Tina Turner ou le cinéaste Spike Lee étaient présentes. Entourée d'élèves arborant l'uniforme vert et blanc de l'école, Oprah Winfrey -- née dans une famille pauvre et qui gagne au moins 1,5 milliard de dollars selon le magazine Forbes -- a expliqué vouloir donner une chance à des filles aux origines similaires. De nombreuses personnalités comme l'acteur Sidney Poitier, la chanteuse Tina Turner ou le cinéaste Spike Lee étaient présentes. Entourée d'élèves arborant l'uniforme vert et blanc de l'école, Oprah Winfrey -- née dans une famille pauvre et qui gagne au moins 1,5 milliard de dollars selon le magazine Forbes -- a expliqué vouloir donner une chance à des filles aux origines similaires
"Je voulais donner cette opportunité à des filles qui sont comme moi, des filles pauvres et désavantagées, mais qui ont ce droit" à être éduquées, a-t-elle déclaré, précisant que les 152 futures élèves, âgée de 11 à 13 ans, avaient été sélectionnées parmi 3.500 filles de tout le pays. "Je suis allée chez elles, j'ai rencontré leurs parents et leurs professeurs. Je connais leur histoire parce que leur histoire est mon histoire", a-t-elle ajouté. L'école d'une valeur de 280 millions de rands (40 millions USD ou 30 millions EUR), financée par l'animatrice, s'étend sur 21 hectares et compte 28 bâtiments, dont un dortoir, une salle d'informatique et un auditorium. "Quand vous éduquez une fille, vous commencez à changer la face d'un pays", a affirmé Oprah Winfrey.
 
L'animatrice Oprah Winfrey inaugure une école pour filles
HENLEY-ON-KLIP (AFP) - mardi 02 janvier 2007 - 20h47 - L'animatrice de télévision américaine Oprah Winfrey a inauguré mardi près de Johannesburg une école en faveur de jeunes Sud-Africaines pauvres.

Cette école fait suite à une promesse que l'animatrice avait faite à l'ancien président Nelson Mandela il y a six ans. "Cette école va offrir des opportunités à certaines de nos jeunes qui n'auraient jamais pu y penser sans Oprah", a déclaré le héros de la lutte anti-apartheid dans un message lu durant la cérémonie d'ouverture. "La clé pour l'avenir de n'importe quel pays est d'éduquer sa jeunesse. Oprah n'est pas seulement en train d'investir dans une poignée de jeunes individus, mais dans l'avenir de notre pays", a-t-il ajouté. L'animatrice avait les larmes aux yeux en coupant le ruban de l'"Oprah Winfrey Leadership Academy for Girls" à Henley-on-Klip, au sud de Johannesburg. De nombreuses personnalités comme l'acteur Sidney Poitier, la chanteuse Tina Turner ou le cinéaste Spike Lee étaient présentes. Entourée d'élèves arborant l'uniforme vert et blanc de l'école, Oprah Winfrey -- née dans une famille pauvre et qui gagne au

moins 1,5 milliard de dollars selon le magazine Forbes -- a expliqué vouloir donner une chance à des filles aux origines similaires. "Je voulais donner cette opportunité à des filles qui sont comme moi, des filles pauvres et désavantagées, mais qui ont ce droit" à être éduquées, a-t-elle déclaré, précisant que les 152 futures élèves, âgée de 11 à 13 ans, avaient été sélectionnées parmi 3.500 filles de tout le pays. "Je suis allée chez elles, j'ai rencontré leurs parents et leurs professeurs. Je connais leur histoire parce que leur histoire est mon histoire", a-t-elle ajouté. L'école d'une valeur de 280 millions de rands (40 millions USD ou 30 millions EUR), financée par l'animatrice, s'étend sur 21 hectares et compte 28 bâtiments, dont un dortoir, une salle d'informatique et un auditorium. "Quand vous éduquez une fille, vous commencez à changer la face d'un pays", a affirmé Oprah Winfrey.
 

Oprah Winfrey, 52, a projeté établir l'académie de conduite d'Oprah Winfrey pour des filles.

Oprah Winfrey, 52, a projeté établir l'académie de conduite d'Oprah Winfrey pour des filles. Programmé pour être construit sur 52.7 acres de sud de terre de Johannesburg, Winfrey a personnellement dit 73 filles, les âges 11 et 12 qui avait été accepté à l'école.

« J'ai grandi avec mon grand-mère, » Winfrey dit à l'événement de dimanche, « nous n'avons eu presque rien, mais mon grand-mère a cru que j'ai dû donner en arrière ce que j'ai reçu. »

Afin de choisir les filles qui ont été acceptées, Winfrey est personnellement passé par plusieurs des 3.000 filles qui se sont appliquées, recherchant des filles des milieux désavantagés qui ont montré qu'elles ont eu des capacités et l'intelligence de conduite.

La « Afrique du Sud est comme ma résidence secondaire et je veux donner quelque chose ici. Je me sens que ce projet est béni, » a dit Winfrey.

Oprah Winfrey honorée. Si elle est déjà la femme la plus puissante des médias américains, Oprah Winfrey va bientôt pouvoir ajouter un prix à son palmarès : elle va recevoir les honneurs du prestigieux Musée national des droits civiques.

Le musée a annoncé que Winfrey, qui dirige une société de production et anime le show télévisé le plus populaire aux Etats-Unis, sera distinguée en novembre par un "Freedom Award" pour son combat en faveur de la scolarisation d'enfants pauvres dans son pays et en Afrique, mais aussi pour son soutien à la création d'une banque de données destinée à recenser les violeurs d'enfants.

"Elle a investi dans la construction d'écoles et a créé des bourses d'études dont ont bénéficié près de 50.000 enfants en Afrique du Sud", a déclaré Beverly Robertson, directrice du musée.

Le Musée des droits civiques est construit sur le lieu même où Martin Luther King Jr. a été assassiné en 1968 et compte parmi les personnalités récompensées par le passé Coretta Scott King, la veuve du défunt leader noir, ou encore les anciens présidents Jimmy Carter et Bill Clinton.

Fortune : 1,4 milliard de dollars en 2006
Age : 52 ans
Nationalité : Américaine
Oprah Winfrey: deux projets d'émissions aux heures de grande écoute
Oprah Winfrey, par l'entremise de sa compagnie de production Harpo, vient de vendre deux émissions de téléréalité au réseau ABC, rapporte Variety. L'animatrice apparaîtrait dans au moins une de ces émissions qui seront présentées aux heures de grande écoute.

On ne sait pas toutefois si elle animera les deux. Ce n'est pas clair, selon la publication spécialisée.

La première des deux s'intitule «Oprah Winfrey's The Big Give». Dix participants y recevront de l'argent et auront accès à certaines ressources dans le but d'aider les autres. Chaque semaine, l'un d'entre eux sera éliminé. On tient par contre à préciser que le processus d'élimination ne se fera pas de «façon méchante». Le gagnant verra son plus grand souhait se réaliser.

L'autre s'appelle «Your Money or Your Life». Chaque semaine, une famille différente qui fait face à des problèmes recevra l'aide d'une équipe qui lui permettra de transformer sa vie et sa situation financière.
On ne sait pas quelle émission sera en ondes la première.
 
QUI EST OPRAH WINFREY?

Né dans le Mississipi rural, Oprah Winfrey est la femme la plus influente de la télévision américaine

Oprah Winfrey est née dans un environnement rural le 29 janvier 1954 à Kosciusko dans le Mississippi. Elle est d'abord élevée par sa grand-mère dans une ferme : née d'une mère célibataire, Oprah est comme beaucoup d'enfants noirs nés à l'époque confiée à sa grand-mère ce qui d'après elle se révèlera une chance car cette dernière lui apprendra à lire très jeune ce qu'elle n'aurait pas pu faire si jeune avec sa mère qui déménageait en permanence.

Dès l'âge de trois ans la petite oprah récite des discours à l'église. Elle prend donc très tôt l'habitude de participer à des événements publics et de s'exprimer devant de nombreuses personnes, ce qui se révèlera d'une grande importance pour sa carrière.

De 6 ans à 13 ans, elle vit dans à Milwaukee en compagnie de sa mère. Victime d'abus sexuels et de maltraitance de la part de certains proches de la famille, elle fait une fugue, est envoyé en maison de correction, mais n'y va pas parcequ'il n'y a plus de place. A 14 ans, elle donne naissance à un bébé prématuré qui meurt peu de temps après. Elle est finalement envoyée chez son père à Nashville. Elle y vit sous une discipline stricte (son père lui demande par exemple de lire un livre et de lui en faire un compte-rendu toutes les semaines). « Il voulait le meilleur pour moi et n'acceptait pas que je sois en dessous de mes possibilités ».

Oprah commence sa carrière dans les médias à 17 ans quand elle embauchée par une radio de Nashville, et deux ans plus tard par une chaîne de télé locale comme reporter ; Elle suit parallèlement des cours à la « Tennessee State University » où elle se spécialise en communication.

En 1976, elle déménage pour Baltimore où elle travaille comme co-présentatrice du journal télévisé pour une chaîne locale et découvre son talent d'animatrice de Talk Show lorsqu'elle présente une émission intitulée « People are talking » tout en continuant de présenter le journal et d'être reporter.

En janvier 1984, elle va vivre à Chicago où elle reprend un show télévisé moribond intitulé « AM Chicago ». En moins d'un an, elle fait de ce show l'émission dont on parle le plus dans toute la ville de Chicago. La durée de l'émission passe alors à une heure et elle est renommée « The Oprah Winfrey Show » .
Le 8 septembre 1986, « The Oprah Winfrey Show » est diffusé pour la première fois sur tout le territoire américain et en moins d'un an devient le Talkshow le plus regardé de tous les Etats-Unis ; Son animatrice reçoit dans la foulée de multiples récompenses (plusieurs Emmy Awards).

Peu avant que l'Amérique ne tombe sous le charme de « The Oprah Winfrey Show », celle qui n'était encore qu'une jeune journaliste a tourné dans l'adaption cinématographique du roman d'Alice Walker « la couleur pourpre » . Dans ce film mis en scène par Steven Spielberg et sorti en 1985, elle interprète de façon poignante le rôle de Sophia, ce qui lui vaut une nomination aux oscars dans la catégorie « meilleurs seconds rôles ».

Désireuse d'avoir un contrôle sur ses projets, Oprah Winfrey crée en 1986 la société HARPO Productions Inc. (HARPO=OPRAH) dont le siège est basé à Chicago. En 1988, elle prend via l'entreprise qu'elle a créée la propriété et la responsabilité de la production de « The Oprah Winfrey Show » auparavant assumés par Capitol Cities / ABC. Elle devient la première femme dans l'histoire de la télévision américaine à posséder et produire son propre Talk Show. Lequel est numéro un aux Etats-Unis depuis plus de 20 ans, est diffusé aujourd'hui dans 122 pays et attire 49 millions de téléspectateurs chaque semaine ! Par la suite, Oprah produira plusieurs mini-séries pour la télévision de même que plusieurs téléfilms. En 1998, elle jouera dans « Beloved » l'adaptation du célèbre roman de la romancière noire américaine Toni Morrison (prix Nobel de littérature).
Time Magazine l'a classée parmi les 100 personnes les plus influentes du 20ème siècle. Oprah Winfrey s'est également lancé dans l'édition via sa société Oxygen Medias. Le « Oprah Winfrey Book Club » créé en 1999 a encore démontré son influence : tous les livres qui sont présentés dans le cadre de l'émission deviennent instantanément des bestsellers !

En 2003, Oprah est devenu selon le magazine américaine Forbes la première afro-américaine milliardaire en dollars. En septembre 2006, elle fait partie des 400 américains les plus riches (242ème) avec une fortune professionnelle estimée à 1,5 milliards de dollars.

Oprah ne fait pas toujours l'unanimité (ses émissions ont parfois été critiquées pour leur sensationnalisme) même si elle en a quelque peu modifié le contenu ces dernières années.
Oprah Winfrey a toujours des projets : au théâtre la pièce « la couleur pourpre » présentée à Broadway a récolté 11 nominations aux Tony's Awards. A la radio sa nouvelle émission « Oprah and Friends » a commencé en août 2006. Dans l'édition son futur livre sur les différentes façons de perdre du poids lui a valu la plus grosse avance financière de l'histoire de l'édition américaine pour une œuvre de non-fiction.

Il y a un peu plus d'un an, Oprah a eu maille à partir avec une grande entreprise de luxe française (Hermes) : arrivée à l'heure de la fermeture, elle s'était vu refuser l'accès dans un des grands magasins situés dans un quartier chic de Paris. Pensant qu'un racisme subtil avait quelque chose à voir avec ce refus (si Barbara Streisand ou Celine Dion étaient arrivées à la même heure et avaient fait la même requête, on les aurait laissé entrer avait suggéré un proche d'Oprah), l'animatrice a invité dans son émission un des pontes de l'entreprise (le président d'Hermes aux USA) qui s'est fendu en excuses avant que tout ne rentre finalement dans l'ordre.

Il y a quelques semaines, des admirateurs d'Oprah ont créé un site pour lui demander de se présenter à la course à la maison-blanche. Cette dernière s'est montrée flattée, mais a demandé à ses admirateurs d'utiliser leur énergie en faveur de...Barack Obama, l'étoile montante du parti démocrate.

 

 
Oprah Winfrey, la célébrité la plus puissante du monde

Oprah Winfrey est la personnalité la plus influente du monde, selon le magazine Forbes qui a placé cette année la présentatrice de télévision américaine en tête de sa liste des 100 célébrités les plus puissantes.

Même si ses revenus (225 millions de dollars pour les 12 derniers mois) sont inférieurs à ceux de George Lucas (290 millions), l'audience de Winfrey dépasse largement celle du créateur de Star Wars, estime le magazine qui prend en compte à la fois renommée et revenus pour établir son classement.

Oprah Winfrey, devenue la première noire américaine milliardaire grâce à ses succès télévisés, a une audience hebdomadaire de quelque 30 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis et son émission est retransmise dans 112 pays.

"Après 21 ans, son talk show continue à dominer les écrans", écrit Forbes. Lucas arrive quatrième sur la liste, derrière le golfeur Tiger Woods (87 millions de dollars), et l'acteur-réalisateur Mel Gibson (185 millions). Suivent la star de basket-ball Shaquille O'Neal (33 millions) à la cinquième place, le réalisateur Steven Spielberg (80 millions, 6e), l'acteur Johnny Depp (7e), les pop stars Madonna (50 millions) et Elton John (44 millions). Tom Cruise est 10e de la liste avec 31 millions de dollars.

 
50 cent s'attaque à Oprah Winfrey
Entre 50 cent et la reine de l'audimat, Oprah Winfrey, ce n'est pas vraiment la franche camaraderie.

Le rappeur à succès s'en est ouvertement pris à la présentatrice, qu'elle accuse de "vendue" en oubliant ses racines afro-américaines.

« Elle n'a que faire de sa communauté, ce qui l'intéresse vraiment c'est l'opinion de femmes « blanches » entre deux âges. » a-t-il déclaré